0

Terrain d'Angerouge (Eternity) que j'ai ensuite modifié par rapport au nombre important de sims qui devait assister au mariage.  

                                     ~~~ 

 

 

 

                                                                                          ~~~

 

1

C’est vrai vu que Côme se mariait le même jour que Nicolas, Nicolas a dû se choisir un autre témoin. 
- En fait Phil était déjà son deuxième témoin. 
- Pourtant, il ne se connaisse pas depuis si longtemps. 
- C’est surtout par rapport à tout ce qu’il a fait pour retrouver Angie, quand on pensait tous qu’elle était morte. Il s’est démené comme un forcené, même à se mettre à dos ses supérieurs. 
- Je comprends mieux maintenant son choix.

2

 Wouaou… 

Sylvania, ce ne sont que des robes de mariées. 
- Mais vous êtes trop belle, je trouve que vous ressemblez à de vraies princesses de conte de fées. 
- Merci, mais vous aussi les filles vous êtes superbe. 
- Je dirais même Sylbie, qu’on a les plus belles demoiselles d’honneur et témoins. 
- Vous exagérez un peu là. Allez maintenant que vous êtes habillées et coiffées, la maquilleuse voudrait savoir si elle peut venir. 
- Oui, on est prêtes. 

3

Et où sont les autres filles ? 
- Elles pensaient pouvoir passer par la plage, mais c'était possible de passer sur le sable avec leurs talons et leur robe longue, alors les garçons sont venus les chercher pour les emmener.
- C’est sûr. 
- Pour ton père Sylbie, il vient de passer pour nous dire qu’il dépose ta mère. 
- Ok.
- Pour ta tante Angie, ton oncle vient de la déposer, ensuite, il passe voir les garçons avant de venir te prendre. 
- Ce qui veut dire, qu’on doit être prête. 
- Eh oui.

4

 Vous êtes toutes très jolie… excusez-moi très beau aussi. 

- Merci Mama, cet endroit est magnifique.

5

  Waouh !

Ça, tu peux le dire Steven, c’est magnifique, c’est encore plus beau que ce que j’imaginais quand elles en parlaient.
- Alors, les jeunes, un tel décor vous donnerais-t-il envie de vous marier vous aussi ?

6

C’est vrai, il a raison, c’est dommage que ce décor ne serve qu’à deux mariages, on dit toujours jamais deux sans trois, non ?
- Tu veux dire quoi par là ? Toi, tu cherches les problèmes avec papa. 
- Moi ?
- Steven arrête de dire des bêtises et, allons dire bonjour à Mama.
- Comme tu veux.

7

Alors grand'frère, on vous a raconté notre soirée et vous, vous avez fait quoi hier ?
- Je ne vous l’ai pas encore dit les filles, mais vous êtes très jolie.
- Tiens, curieux Jennie ton frère ne chercherait-il pas à changer de conversation.
- Effectivement, ça cache quelque chose.
- Mais qu’allez-vous chercher là !
- Je viens de te poser une question et tu viens de changer de conversation… étonnant, non ?
- Que voulez-vous que je vous dise, c’était une soirée entre mecs.
- Woué ! On finira bien par savoir…

8

Même si je sais que je vais sûrement le regretter, je voudrais bien savoir à quoi tu penses à cet instant.
- Au jour de ton mariage, à quoi veux-tu que je pense d’autre en voyant ce décor ?
- Je savais bien que je n’aurais pas dû te poser la question.

9

Pourquoi dis-tu ça ? Je la trouve très bien la petite Serla, vous faites un très beau couple.
- C’est une chose de sortir avec moi, s’en est une autre de vouloir faire sa vie avec moi.
- Tu ne lui fais pas confiance ?
- A elle si, à moi beaucoup moins, mon passé est lourd, je ne sais même pas si je ferais un bon mari avec l’exemple que j’ai eu de celui qui a volé ma vie.
- James, tu as beaucoup de qualités de ta mère et un peu des miennes aussi, tu es quelqu’un de bien James ne te sous-estime pas. Tu n’as qu’à lui demander, tu verras bien ce qu’elle te dira.
- Ne dis pas de sottise papa.
- Fait comme tu veux ! Au fait Serla n’est pas encore là ?
- J’attends Phil qui va arriver avec Nicolas ensuite, on ira les chercher.

10

Pourquoi me regardes-tu ainsi, Betty.
- J’essaie de deviner ce que vous avez fait hier et cette nuit en t’observant.
- Et ça marche ?
- Je ne sais pas trop, mais tu es en sueur…
- Normal, il fait une chaleur épouvantable aujourd’hui ! Je t’assure qu’il n’y a rien eu d’important ou d’existant, seulement des trucs de mec.
- Genre…
- Serait-ce une petite pointe de jalousie que je perçois ?
- Tu dérailles, Dim.

11

Curieux que nos mariés ne soit toujours pas là pourtant Phil est parti les chercher depuis un moment.
- Nicolas a eu du mal à émerger ce matin.
- Donc, vous vous êtes couché très tard… Et tout s’est bien passé ? Vous êtes tous si évasif.
- Ne t’inquiète pas, il n’y a eu aucune femme dans notre cercle de mec si c'est ça qui vous traverse l'esprit. On voulait seulement vous faire marcher et ça marche !
- C’est malin…

12

Alors Mama contente ? Nicolas et Angie se marient enfin… tu y es finalement arrivé.

- Oui, enfin, à force de jouer au chat et à la souris, j’ai cru qu’ils ne se marieraient jamais, mais pour toi aussi, c’est un grand jour.

- C’est vrai ma fille se marie, depuis le temps qu’ils vivaient ensemble, je n’y croyais plus non plus.

- Peut-être que le mariage de son frère lui a donné envie.

- Qui sait.

- Tiens en parlant d’eux voilà déjà les hommes avec leurs témoins.

13

Eric, tu ne m’avais pas dit que s’était si intimidant d’avancer et d’avoir tous ces yeux sur nous. 
- Si je te l’avais dit Côme, tu aurais peut-être réfléchi à deux fois avant de demander la main de ma sœur. Aller les mecs faut qu’on y aille. 
- Oui, je sais. Nico... tu ne voudrais pas passer devant ? 
- Je te laisse cet honneur mon ami. 

14

Comme vous êtes élégants les garçons… 

15

Nicolas, tes parents auraient été fiers de toi, moi, je le suis. 
- Merci ma tante. 

16

Vous avez l’air un peu coincé les mariés, vous voulez peut-être qu’on vous mette la musique d’hier soir ?
- Tu te crois drôle Phil ? Je pense que je vais changer de témoins. 
              Ahah ! Ahah ! 
- Juste une chose que je n'ai pas pu vous dire hier soir... vous étiez très mignon tous les deux sur la piste de danse. 
- Phiiiiiil ! 

17

Maman, tu veux bien me lâcher maintenant ? Les autres aussi voudraient venir me parler. 
- Oui, je sais, mais je n’y peux rien… T’es mon fils, mon petit qui se marie aujourd’hui, les autres comprendront. 

18

Comme toujours les mariées se font désirer… 
- C’est ça le charme de ce jour. 

19

Va falloir que j’y aille Sylvania et les filles m’attendent, je peux te laisser ? 
- Je tiendrais le coup, ne t’inquiète pas. 
- Je ne m’inquiète pas, je te trouve seulement un peu pâle, c’est tout. 
- Moque-toi ! Va plutôt chercher les filles ! 

20

Tu sais Côme que lorsque tu es entré dans la vie de notre fille, je t’ai tout de suite considéré comme un fils et aujourd’hui tu me fais le plus beau des cadeaux en épousant enfin ma fille. 
- Merci, n’ayant jamais connu mes parents, vous avait été ma famille, celle que je n’ai jamais eu, j’aime votre fille et je veux la rendre heureuse. 
- Je sais que tu le feras, tu l’as déjà fait jusqu’à aujourd’hui.

21

                                                                                 ~~~

22

Tu es nerveux ? 
- Oui, c’est ma fille que je marie aujourd’hui, tu verras quand il s’agira de la tienne. 
- Pourquoi tu parles de Milly, elle ne va pas se marier ! 
- Oui peut-être pas tout de suite, mais...

22

Alors, futur beau-frère comment tu te sens ? 
- Sincèrement ? Je suis mort de trouille ! Je ne savais pas qu’on pouvait ressentir ça à son propre mariage. 
- Je te rassure, je suis passé par là et je n’en suis pas mort. 
- Merci de me rassurer. 

23

Les filles, on vous attend !

24

A quoi penses-tu Nicolas. 
- A tout ce qu’on a dû affronter pour être là aujourd’hui. 

25

Vous êtes là, vous allez vous marier, alors laisse le passé faire partie du passé et tourne-toi définitivement vers l’avenir. 
- Tu as raison. Ne trouves-tu pas qu’elles sont un peu longue à venir ce n’est pas comme si on habitait de l’autre côté de l’île. 
- Elles se font désirer.

26

Je te promets, si les mariées ne viennent pas tout de suite, je prends la place pour te demander en mariage. 
- Tu fais ça, mon père nous fait une syncope… laisse-moi terminer mes études de journalisme et je t’épouse à la seconde même si tu le souhaites toujours. 
- Tu sais bien que je t’attendrais Milly… 
- Attention les tourtereaux, je pense qu’ils ne vont pas tarder. 

27

Nous voilà.

28

 Elles ne sont pas belles nos filles ?

- De vrais anges…         

29

                                                                                     ~~~ 

30

 Que vous êtes magnifique les filles.

30

Où est James ? 
- Encore à l’intérieur, il cherche ses clés de voiture, je vais voir s’il les a retrouvés.

31

Alors James ? 
- C’est bon, je les ai trouvés ! 
- Géniale, on va pouvoir partir. 
- Attend Serla. 
- Un problème ? 

32

Non, je ne pense pas, je voulais seulement te dire que tu étais magnifique et que tu m’as terriblement manqué cette nuit. 
- Jammmes… 

33

                                                                                   ~~~

34

Maintenant, on peut y aller.

35

Que faisiez-vous là-dedans, 
- Rien pourquoi ? 
- On a cru devoir venir vous chercher. 
- James cherchait simplement ses clés. 

36

Quelqu’un leur dit qu’il faut se mettre en route. 
- Allez, on va être en retard, les mariés risquent de partir !

37

Tu passes devant James ? 
- Non, je te laisse ouvrir le cortège. 
- Comme tu veux. 

38

Alors, ta soirée entre filles ? 
- Elles ont adoré ce qu’on avait organisé pour elle et pour toi ? 
- On a mangé, parlé et dansé… rectification Nico et Côme ont dansé. 
- Dansé ? Avec qui ? 
- Ils ont dansé ensemble comme un gentil petit couple, faut dire qu’ils avaient bu… un peu trop. 
- Tu plaisantes ? 
- Non et j’ai même filmé pour leur faire un petit montage de leur soirée et leur offrir. 
- Hihi ! Ce qu’on peut faire quand on boit. 
- Mais, ils ont été très sages. 
- J’espère bien. 
- Sylvania. 
- Oui, Phil. 
- Tu m’as manqué. 
- Toi aussi. 

39

Je me demande bien à quoi il pense… pourquoi pendant un instant il m’embrasse si passionnément que j’en oublie même tout ce qui m’entoure et la minute qui suit, il est à mille lieues de moi… 

40

                                                                                      ~~~

41

 

 

 

 

 

                                                                          

 

 

 

 

 

41

                                                                                                      

 

                                                                                                                             

 

 

 

 

   

 41

                                                                                  ~~~ 

42

 Les garçons, elles arrivent... les filles arriiiiiiiiivent.

 

43

Les voilà… 
- Oui… 
- Côme, allez, va à ta place. 
- J’aimerais bien, mais je ne peux plus bouger. 
- Mais tu ne peux pas rester là Côme ! File ou je te jure que je te porte jusqu’à ta place. 

44

Alors, on y va ? 

- Déjà ? Vous avez vu tout ce monde ? 

- Ne stress pas Angie, ventille, parce qu'il va falloir y aller.

46

Je ne sais pas trop là… Sylbie, tu veux bien me donner la main ?
- Angie, ça va aller, prends une profonde inspiration et tout se passera bien. 
Tu sais, j’ai autant le trac que toi pourtant, j’ai hâte de me trouver devant Côme. 
- Moi aussi, je suis impatience de voir Nicolas, mais ça serait mieux sans tout ce monde qui nous observe. 
- Oublie-les, ne regarde que Nicolas.

48

Les filles, la musique commence, on doit avancer.   

Et c'est à vous les témoins d'ouvrir la marche.  

45