~~~

1

                                                                                                               ~~~

2

Tiens Phil, c’est toi qui te colle au bar ?

- C’est surtout qu’avec cette chaleur le meilleur endroit pour s’hydrater, c’est ici.

                       Ah ahah !

Alors, les amis un petit remontant ou plutôt genre rafraîchissant ?

- On peut avoir genre… les deux ?

- Je croyais que tu ne buvais plus ?

- Aujourd’hui c’est différent.

- Peut-être, mais Phil va s’y doucement quand même sur la dose.

- Oui madame… je vois que Serla veille quand même.

3

Que fais-tu ici toute seule Angie ?

- Je regardais encore une fois cet endroit, quand on reviendra dans trois jours, il n'y aura plus rien.

- Oui, mais rien ne sera perdu.

- Effectivement, l’hôpital vient chercher toutes les fleurs coupées pour les mettre dans les chambres des patients qui le souhaitent et les plantes à racine seront replanté. Je retrouverais ainsi la magie de ce lieu un peu partout dans le centre de l'île.

- C'est vrai... Allez Angie, retournons avec les autres. 

4

Magnifique cérémonie, je comprends pourquoi les filles ne voulaient rien nous dire.

5

Tu crois vraiment petite sœur que tu vas me battre ?

- Et pourquoi, je n’arriverais pas à te battre ! Hein ? Allez, continue à jouer au lieu de parler !

6

Les garçons, on va avoir besoin de vous pour déplacer les chaises et mettre le grand tapis pour danser ce soir.

- Pas de problème, on va le faire tout de suite comme ça, ça sera fait.

- Merci.

7

On va se faire une fontaine de chocolat.

- Maintenant ? Avant même d’avoir mangé ? Ce n’est pas plutôt pour le dessert ce genre de truc ?

- En dessert ? Demande à Angie qui commence déjà à baver, si elle veut attendre d’être à ce soir.

- Même pas vrai, je ne bave pas !

- En plus Jennie, il n’est inscrit nulle part qu’on doit consommer le chocolat uniquement après le repas, je t’assure, tu peux lire sur le paquet, si tu veux.

- Moi, je le confirme et surtout Sylbie n’hésite pas à en mettre plein.

- Compris Angie, mais tu vas être malade.

8

Que se passe-t-il là-bas avec les filles ?

- Je pense qu’elles se font la fontaine de chocolat.

- J’adore ça, on y va ?

- Attends, qu’elles aient fini, car c’est dangereux de s’approcher du chocolat quand il y a encore les filles.

- Mais qu’est-ce que tu racontes Eric ?

- Je suis le frère de Sylbie et je t’assure que je sais de quoi je parle. Soyons patient…

9

Wouaou trop beau ! Je vais tout de suite y goûter, je peux... je peux les filles ? On ne sait jamais avec cette chaleur le choc peut vite tourner.  

- Ben, voyons Angie…comme si le chocolat pouvait tourner en quelques secondes… allez, va s’y, dis-nous, s’il est bon.

10

Trop bon…

- Moi, si j’étais vous, je tremperais vite mes brochettes de fruits avant qu’Angie ne boive tout le choc.

- N’importe quoi Sylvie, je goûte seulement…

- Oui, c’est bien ce que je dis.

11

Alors tu as déjà fini le chocolat ?

- Non, j’en ai laissé aux autres, quelle image vous avez de moi.  

- D'une mordue de chocolat !

                  Ah ahah !

12

Regardez les filles, les garçons ont installé la piste de danse pour ce soir, on va voir ?

13

Merci les amis, pour avoir installé la piste.

- De rien Nicolas.

- Avec le travail que vous venez de faire un bon rafraîchissement ne sera pas de trop.

- On ne dira pas non, Côme.

14

Je voyais ça plus grand.

- Comment ça Angie ?

- Tu ne trouves pas la piste un peu petite ?

- Mais non, c’est parfait !

- Moi, je suis sûr qu’on va très bien danser sur ce tapis.

- Tu vois Angie même les filles sont d’accord.

15

Au fait Phil, pour le tableau de Nicolas et Angie, tu fais comment ? 

- Comme vous partez pour trois jours, on s’est dit que nous les placerions pendant votre absence, on va voir ça avec Mama.  

- Très bonne idée, ainsi, ils les verront dès leur retour.

- C’est ça.

16

Alors, vous partez tous les quatre dans le même hôtel ?

17

En fait, on n’en sait rien. On sait qu’on part pour trois jours, mais c’est tout ce qu’on sait.

- Comment ça ?

- Ils nous ont dit de préparer une valise légère pour une destination inconnue.

18

 Mais, il se peut que vous soyez dans le même hôtel.

- Je crois, qu’ils ont choisi deux destinations différentes, vu qu’on a chacun notre navette pour ce soir.

- De toute façon,  il y a toujours le portable, vous pourrez savoir où l’autre se trouve.

- Même pas !

- Pourquoi ?

- Ils nous ont demandé de partir sans portable.

19

- Sans portable ? Oh les vaches ! Là, ce n’est vraiment pas gentil de leur part.

- Et si on a un problème qu’il faut vous joindre de toute urgence ?

- Apparemment, il y aurait une personne, une seule qui sait où l'on se trouvera et en cas de problème elle sera quoi faire.

- Une taupe parmi nous ? Ils vont loin, c’est deux-là ! Mais nous, comment on fait pour la prévenir ?

- C’est pour ça qu’on a pensé que ça pourrait être  Mama, vu qu'elle est toujours là.

- Et alors ?

20

On l’a questionné, mais rien, même Angie lui a parlé de ses futurs petits enfants pour l’attendrir et elle a dit qu’elle ne savait rien de cette histoire. On a aucune idée de qui ça pourrait être.

- Ce n’est pas nous ! Mais on va avoir trois jours pour le découvrir.

- Bon courage, les filles !

21

Moi, je pensais que vous alliez dans le même hôtel.

- Et non !

- Elles n'ont aucune idée de la destination de votre séjour ? 

- Non, c’est une surprise.

- Vous avez préféré les séparer ?

- Ouiiiii… Imaginez Angie et Sylbie ensemble pendant notre petite escapade en amoureux... Côme et moi, on finirait, j'en suis sûr par se faire un tête-à-tête au coin du feu. On souhaiterait sincèrement, éviter cela, on a déjà dansé ensemble pendant toute une soirée, c’est bon, je ne souhaite pas renouveler l'expérience.

- Vous avez raison, pourtant vous étions très mignon a danser ensemble.

- Arrêtez de dire des bêtises, allons servir des boissons aux autres, ils vont finir par penser qu’on est en train de tout boire.

 

22

Je ne sais pas ce qu’ils nous ont servi, mais c’est très bon.

- Oui, c’est vrai.

22

                                                                 ~~~

23

Ça va Jennie ? ... Jennie, tu m'entends ?

24

J'écoutais les garçons.

- Pourquoi notre conversation ne t'intéressait pas ?

- Ils parlaient de votre séjour.

- Alors ?

- Ils parlent trop bas, j'ai juste entendu séjour surprise.... 

25

Dommage.

- Sylbie, dans un sens, c'est normal qu'ils veuillent passer ces moments en amoureux à deux et pas à quatre.

- Ça n’empêchait pas, si ?

- Soit réaliste, on est sûr qu’Angie ainsi que toi, vous vous appelleriez sans arrêt pour vous raconter votre journée et je ne sais quoi encore… C’est ce qu’ils essaient d’éviter. 

- Vous avez raison…

26

                                                                ~~~

27

Au fait Sylbie, tes parents m’ont dit qu’ils partaient dans quelques jours ?

- Oui, deux jours après notre retour, Eric doit rentrer pour le travail.

- Et ta famille Nicolas 

- Ma tante dans 10 jours, c’est ça Angie ?

- Oui, ainsi que Jennie et Betty pour bretèche et Alice, je ne sais plus.

- Ça va vous sembler vide.

- C’est vrai Sylvania, mais vous n’avez qu’à rester plus longtemps.

- On est déjà les derniers à partir.

- C’est vrai…

28

Et zut encore raté !

- Bon p’tite sœur, tu m’as battu au ping-pong, moi au fer-à-cheval, on est quitte, si on allait  manger quelques choses ?

- Bonne idée.

29

Je pense que les autres attendent qu’on se serve au buffet pour se servir.

- Alors qu’est-ce qu’on attend, allons-y !

30

Encore merci Phil pour garder le secret, surtout s’il y a un problème quel qu’il soit, tu n’hésites pas à nous prévenir.

- Vous m’avez mis dans une sacrée position par rapport aux filles, mais je suis honoré de cette confiance. Partez en toute confiance.

- Tu es conscient que les filles vont chercher et questionner tout le monde après notre départ. 

- Oui, mais je ne suis au courant de rien.

- Merci.

31

                                                                 ~~~

32

                                                                   ~~~

33

Ça vous dirait qu’on ouvre le bal pour digérer un peu ?

- Oui, il est tard, si on ne le fait pas maintenant, on devra partir sans manger le gâteau.

- Mais vous êtes obligé de couper le gâteau avant de partir !

- Alors en piste les amis !                                                       

34

                                                                  ~~~

35

                                                                 ~~~

36

                                                               ~~~

38

Alors, vous ne voulez toujours pas nous dire où vous comptez nous emmener ?

- Même sous la torture, on ne parlera pas. 

39

                                                                   ~~~

40

                                                                 ~~~

41

Les enfants, il est l'heure de couper le gâteau.

- On y va Mama.

42

Angie, Nico à vous l’honneur de couper le gâteau en premier.

- Et si on le faisait ensemble ?

- Bonne idée.

43

                                                                 ~~~

44

Délicieux, mais pas assez de chocolat à mon goût.

- Si tu n’avais pas bu le reste du chocolat, on en aurait eu pour en mettre par-dessus.

- Je l’ai bu parce qu’il allait se détériorer.

- Ben voyons…

          Ah ahah

45

Va falloir y aller Nicolas, faudrait pas faire attendre les navettes.

- Tu as raison Côme, on va dire au revoir.

46

Profite bien de ses trois jours Angie, tu l’as bien mérité. Merci, pour tout ce que tu as fait.

Moi ?

Oui, en nous organisant ce magnifique mariage.

- Tu m'a aussi aidé comme tu as pu, alors, toi, aussi tu l’as bien mérité, on l’a tous mérité.

47

Vous avez dit au revoir à tout le monde ?

- Oui Mama, maintenant, on se dit à dans 3 jours.

- Oui… Profitez bien de ses trois jours et toi Angie, j'espère que tu vas reprendre un peu de couleur.

 Allez, les enfants ne tardaient pas, votre navette pourrait partir.  

48

Vous allez nous manquer, partez vite avant qu’on se mettre tous à pleurer… 

- A dans 3 jours les amis.

49

50