1

Côme dort encore, je vais en profiter pour aller voir si quelqu'un est déjà debout.  Je ne sais pas si c’est moi ou le bébé, mais j’ai drôlement faim ce matin, allons voir si Angie est réveillée.

3

J’ai l’impression que je vais mettre des heures à traverser la plage, ma petite va falloir mettre le turbo, si tu veux manger.

2

                                                                                                        ~~~

5

Il ni à vraiment personne ce matin, je ne vois  même pas Mama dans les parages !

4

                                                                                                      ~~~

6

Angie ? Mon Dieu Angiiiiiiiiie…… Viiiiiiiiiiiiite au secours ! Au secours !!

7

Mais que ce passe-t-il ? Qui a crié comme ça !? 

8

Mon Dieu que c’est-il passé ?

- Je ne sais pas Mama, quand je suis arrivée,  elle était déjà étendue par terre!

- Elle respire ?

-  Respirer ? Je ne sais pas Mama ! Je n'arrive même pas à lui prendre le pouls.  

- Tiens-lui bien la tête, j’appelle les secours et après on va essayer de la mettre sur le lit.

- D’accord Mama.

9

C’est pour une urgence,  ma belle-fille est enceinte et elle a perdu connaissance… je ne sais pas depuis combien de temps elle est comme ça, faites vite s’il vous plaît.

10

Angie que se passe-t-il ?  M’entends-tu ? Les secours vont arriver, tient bon s'il te plaît. 

11

On allait justement te chercher.

- Vous en faites une tête, que ce passe-t-il ?

- C’est Angie…  Sylbie la retrouvé sans connaissance, l’ambulance va arriver.

- Mon Dieu !!

12

Je suis désolé,  j’aurais dû être là avec toi, elle a repris connaissance ?

- Non, elle est toujours inconsciente, Côme j’ai si peur de la perdre elle et le bébé.

13

Les secours ne vont pas tarder, ma chérie. Ils nous diront ce qui lui arrive.

- Je ne sais pas, mais j’ai un drôle présentement Côme. Tu te souviens hier comme elle semblait engoissée ? 

- Calme-toi Sylbie, pense à  notre bébé.  Je vais aller te chercher ta robe pour qu’on puisse partir au même temps que l’ambulance.

- D’accord.  

14

                                                                                                       ~~~

15

Sylbie l’ambulance est arrivée,  ils vont venir l’examiner, vient t’habiller.

16

                                                                                                   ~~~

17

Mama a réussi à joindre son médecin, il veut que l’ambulance  l’emmène au plus vite à l’hôpital.

- Je pensais qu’ils seraient en mesure de nous dire ce qu’elle avait avant de l’emmener. 

- Moi aussi.

- Je me demande si ce qu’elle traîne depuis plusieurs mois n’était pas plus grave que ce qu’elle voulait nous dire…

- Je commence à le craindre.

- Ecoute Côme, on va devoir attendre le retour des enfants de l’école et on vous rejoint là-bas, tenez-nous au courant.

- Oui, bien sûr.

18

Que lui est il arrivée ?  Tu penses qu'elle a trébuché ? 

- Je ne  sais pas…

- James, j'ai peur.

- L'ambulance va partir, faut qu'on y aille, on va la suivre.

19

Sylbie,  pourquoi ne veux-tu pas venir ?

- Ça ne changera rien, elle est partie Côme, elle nous a quitté.

- Ne dis pas ça, tu n’en sais rien.

- Je le sais, je le sens.

20

                                                                                                   ~~~ 

21

                                                                                                      ~~~ 

23

 Mais pourquoi personne ne prend quelques instants pour nous dire ce qu'il se passe ?

-  J’ai compté, c’est quand même le 4e médecin qui vient d’entrer au bloc.

- Je ne comprends plus rien! 

24

Pourquoi personne ne nous donne des nouvelles d’Angie. Tu crois qu’elle est…

- Non, ne dis pas de bêtise !

25

Chérie, allons-nous asseoir.

- Je ne peux pas, tu as vu comme les médecins entres et  sortent ? Et pourquoi, ne prennent-ils pas la peine de nous dire quelque chose ?  Je dois leur parler.

- Emmy, cela ne sert à rien de s’emporter, allons-nous asseoir à côté de Mama. 

26

 Elle est seulement enceinte, alors pourquoi ce silence ? Que nous à t-elle caché ?                                                                                          

27

                                                                                                     ~~~

28

 - Pourquoi je n'ai pas insisté pour qu'elle reste à l'hôpital ?

- Ce n'est pas de ta faute. 

29

Je savais bien que ce n’était pas normal, qu'elle nous cachait quelque chose.

- Serla, on ne sait pas encore ce qu'il se passe.

- A ton avis, pourquoi ils baissent la tête quand ils passent près de nous ?

30

 Quand vont-ils se décider à nous dire quelque chose ? Phil, j’ai si peur. 

- Moi aussi Sylvania.

31

Bonjour, vous êtes de la famille ?

- Oui !

- Pour vous dire que les bébés vont bien.

- Les bébés ? Que voulez-vous dire ? Et Angie ?

- Je vais vous demander de me suivre dans le grand bureau, les médecins vont venir vous voir.

- Vous  pouvez nous dire comment va Angie ?

- Les médecins vont tous vous expliquer.

32

Je ne comprends pas,  Angie ne nous a jamais parlé de jumeaux. Pourquoi personne ne nous dit comment va Angie ?

- De toute façon, depuis le début, elle est restée très discrète sur sa grossesse que je me demande ce que cela cache réellement.

33

Je suis le docteur Michel son médecin généraliste et voici le docteur Mayol son gynécologue.  On est désolé pour cette attente, mais ils nous faillaient être sûrs de la situation avant de pouvoir venir vous en informer.

34

Docteur, on ne comprend rien.  Comment va Angie ?  Angie attend réellement des jumeaux ? Expliquez-nous ce qu’il se passe, personne ne veut rien nous dire!

-Effectivement, la grossesse de Mme Nolann était une grossesse multiple, mais ce ne sont pas des jumeaux, mais des triplés.

35

Elle attend des triples ? Mais c’est super ! Pourquoi nous l’avoir caché ?

- Parce que dans son état, je vous assure que l’on peut parler de grossesse multiple miracle. On pensait tous qu’elle n’arriverait pas à ce stade de la grossesse,  elle et les bébés.

36

Que me racontez-vous ?  Vous n’avez jamais eu  de femme qui attendait des triplées ? Je sais que ce sont des grossesses plus difficiles, qui ont besoin de plus de surveillance,  mais je ne comprends pas pourquoi tout ce mystère autour d’Angie,  de sa grossesse et des triplés.

- Docteur,  je suis la belle-mère d’Angie,  j’ai déjà perdu mon fils et Angelina est tout ce qui me reste avec les bébés, alors on voudrait savoir ce qu’il se passe.

37

Sincèrement, c’est assez difficile pour nous... on avait espéré qu’elle l’aurait fait elle-même.

- Que cherchez-vous à nous dire exactement docteur ?

- Après avoir vu qu’elle était enceinte, j’ai fait d’autres examens parce que je trouvais qu’elle avait un rythme cardiaque irrégulier et un manque de souffle anormal. 

38

Et c’est là que le verdict est tombé, Mme Nolann souffrait d’une maladie évolutive, qui touche les poumons et le cœur. Malheureusement, quand les premiers signes apparaissent, la maladie est déjà bien installée.

Nous n’avions jamais vu cela chez une patiente,  elle a réussi à mener sa grossesse sans que l’on ne détecte aucun signe de souffrance chez les fœtus durant tous ces mois. Croyez moi, on peut parler de miracle, car il faut savoir que peu de patientes arrivent à mener leur grossesse aussi loin sans que les fœtus n’en souffrent ou… n’en meurent.

39

Une des conséquences qu’on ne pouvait pas non plus négliger,  c’est que la grossesse aggrave considérablement l’état clinique de la plupart des patientes.

C’est pour cette raison que je lui avais  suggéré une interruption thérapeutique de grossesse, afin qu’elle puisse recevoir un autre traitement que celui qu’elle pouvait prendre enceinte, mais  hélas sans aucune garantie à long terme.  

Mais Mme Nolann ne voulait ni entendre parler d’interruption de grossesse, ni d’hospitalisation.

40

Elle savait que cette maladie était une bombe à retardement avec traitement lourd ou pas, c’est pour cette raison qu’elle a fait ce choix,  de profiter de vous tous comme elle le pouvait et cela jusqu’au bout, tout en veillant bien sûr, sur l’état de santé de ses futurs enfants.  Je vous assure que nous avons fait tout ce que nous pouvions, elle a reçu les meilleurs traitements qu’on pouvait lui donner.

On aurait préféré qu’elle vous raconte tout cela elle-même, mais elle n’en a pas eu le courage.

41

Attendez Docteur ! Que voulez-vous dire docteur où est Angie ? Où est ma petite soeur ?

42

Nous  sommes désolés de vous l’apprendre comme ça, mais Mme Nolann est maintenue artificiellement en vie pour le moment uniquement pour la survie des bébés.

Nous exécuterons ces dernières volontés telles qu’elle nous les a laissé pour le jour où cela arriverait.

44

Maintenue artificiellement en vie ? !

45

Non… non  ce n’est pas possible !  

- Vous faites erreur ! Vous vous trompez de personne !

- Nous on vous parle  d’Angie, elle ne peut pas être…

 

- Je suis désolé.

43

                                                                                               ~~~

46

Pourquoi ne nous a-t-elle jamais rien dit sur la réalité de son état ?

47

Qu’auriez-vous fait,  si elle vous l’avait dit ? Sincèrement ?

Elle savait  que si elle vous en informait,  vous ne la regarderiez plus de la même façon.  Si elle vous avait mis au courant de son état, plus rien n’aurait été pareil.  

48

Elle a supporté tout ça toute seule ?

- Je ne sais pas comment elle a fait… mais je tiens à vous dire que votre présence à tous a eu un impact important sur son moral qui était le plus important en cette circonstance.

- Qu’allons-nous faire maintenant ?

49

Pour ce qu’elle nous a dit, dès qu’elle a su pour son état, elle a contacté un notaire pour toutes les questions administratives héritage et autres qui pourraient se poser. Oui, elle a pensé à vous protéger ainsi que ses enfants.

Je voulais aussi vous dire que je n’ai aucune  crainte concernant la santé des bébés, je vous assure qu’ils ont une grande force en eux, mais nous souhaitons attendre encore un peu avant de pratiquer la césarienne.

Il faut savoir que ce seront de grands prématurés, ils seront donc placés en couveuses pour qu'ils puissent continuer à se développer et atteindre un poids correct. 

Nous avons une lettre à vous donner,  ensuite si vous le souhaitez, on vous accompagnera auprès de Mme Nolann.  

1

2

                                                                                 ~~~