50

Coucou ma chérie, comment vas-tu ?
- Ça va, je me sens mieux en ce moment le repos me fait du bien.
- T’en mieux. Angie ne le prend pas mal, mais l’autre jour avec Alice, on a vu ton potager.
- Oui, je sais Mama, il est foutu, je crois que je n’ai vraiment pas la main verte.
- Mais non, je suis sûr qu’on peut faire quelques choses pour le sauver.
- Sincèrement ça me gêne de vous donner du travail pour rien.
- Ne soit pas gêné, on a rien d’autre à faire aujourd’hui, faut bien qu’on s’occupe.
- C’est surtout qu’aujourd’hui, j’allais sur la plage du nord avec Julie qui travaille avec moi au dispensaire.
- Mais on n’a pas besoin de toi. Par contre si vous voulez venir pour le goûter, je ferais une tarte.
- hummm… On sera là Mama. 

51

                                                                                        ~~~

52

Je me demande ce qu’elle fait, elle m’a dit qu’elle montait tout de suite et cela fait déjà 10 mn…

53

Tu traînes Julie !

- C’est malin, tu as mangé quoi ce matin pour avoir autant la forme !

54

Tu penses vraiment Mama qu’on va pouvoir sauver ce potager ? Il est pire que lorsqu’on la vue l’autre jour.

55

Mama, Angie ne sait pas que ça s’arrose un potager ?
- Elle m’a dit qu’elle n’avait pas la main verte.
- Je dirais plus encore, c’est une destructrice de potager.
- Quand Angie m’a annoncé qu’elle voulait faire un petit potager, je me suis demandé… Combien de temps il allait tenir. 
- Oui, pauvre potager.

56

Te voilà, je commençais à m’inquiéter, encore un peu et je serais descendu te voir.
-Désolé, je ne comprends pas, j’ai portant toujours eu le pied marin et là, je n’arrête pas de faire des allers venus au WC à cause de mes nausées.

57

Faut dire aussi que la mer par ici est très agitée.
- C’est sûrement ça.

58

Sinon faudra consulter… Sylbie ? 
Elle s’est endormie, je vais la laisser dormir.

59

On va en avoir pour des jours.
- On va déjà ramasser tout ce qui est potable, ensuite, on avisera.

60

Cette baignade m’a donné faim, ça te dit si on s’attaque au pique-nique ?
- Je veux bien, moi aussi je commence  à avoir faim.

61

Je commence à avoir faim, je vais préparer quelque chose pour le déjeuner pendant qu’elle dort.

62

Elle est plus froide que tout à l’heure !
- Mais non Julie, c’est parce qu’on est resté trop longtemps hors de l’eau !
- Je me disais aussi.
- Au fait, Mama a fait une tarte pour nous, ça te dit si on partait prendre le café à la maison. 
-Oui, je suis partante.

63

Sylbie, tu ne manges pas ? Tu veux que je te fasse autre chose ?
Sylbie… Sylbie à quoi tu penses ?

64

Désolé Côme, mais je pensais à Angie.
- Pourquoi, ça ne vas pas ?
- Rien de grave, mais cette bourrique ne veut pas aller chercher ses premiers résultats au labo. 
- Nico m’a dit l’autre jour qu’ils lui ont retiré six flacons, elle a peut-être peur.

65

Peur ? 
- Oui, peut-être… Tu sais qu’elle aurait pu faire certaines analyses sans être à jeun.
- Je ne savais pas.
- Et maintenant elle veut attendre que tout soit prêt pour revoir le médecin.
- Elle a raison dans un sens, comme ça elle aura tout quand elle ira voir le médecin pour voir ce qu’il y a.
- Oui, je sais, mais on aurait tout de suite pu être fixé.

66

Je ne comprends pas, fixé sur quoi ?
- On aurait su si Angie était enceinte ou plutôt le confirmer qu’elle l’est.

67

Tu penses qu’elle est enceinte ?
- Je ne pense pas, j’en suis sûr et les filles aussi.

68

Et la prise de sang que le médecin lui a donné en plus à faire, c’est justement pour vérifier s’il y a des Béta Hcg, elle aurait pu le faire n’importe quand, mais non, elle a voulu tout faire à jeun.

69

Attend Sylbie, je pense que vous vous emballez un peu vite là, car Nico me l’aurait dit.
- Mais Côme, il ne le sait pas. Il n’y a que les filles pour sentir ce genre de choses… Mais ça peut aussi arriver que la personne concernée n’arrive pas à voir les signes, la preuve pour Angie.

70

Nico papa… Donc je vais être tonton, tu crois que je peux dire ça comme ça ?
- Oui, je pense qu’on peut le dire, car je me suis fait la même réflexion.
- Il y en a une qui va être aux anges.
- Oui, Mama…

71

Allez, la première arrivée aura une double part !

72

Alors comme ça, tu dis qu’il n’y a que les filles pour sentir ce genre de choses.
- Oui, ce sont des trucs de filles quoi.

73

Alors, j’ai sûrement dû être une fille dans une vie antérieure.
- Pourquoi tu dis ça ?

74

Parce que je t’observe depuis quelque temps et là, je sens que toi, tu es enceinte !

75

C’est impossible Côme, je le saurais !
- C’est toi qui disais que quelques fois même l'intéressé l'ignore, fait le test et tu verras…

76

Tu serais content ?
- Le plus heureux des hommes.

77

                                                                    ~~~

78

Qui veut encore une part de tarte ?
- C’est bon pour moi.
- Moi aussi Mama.

79

Tiens le travailleur est de retour chez lui.

80

Bonsoir tout le monde.

81

 

Bonsoir mon amour.
- Bon les enfants, ce n’est pas comme si vous étiez seul au monde.
- De toute façon faut que je parte, merci pour la tarte.
- De rien.

82

Je comprends. 
Écoute si vraiment, il ne peut pas venir, je viendrais… D’accord à demain.

83

Avec qui parlais-tu ?

84

Il y a des problèmes avec un parcours de plongée, les appareils ultrasons ne répondent plus, sûrement des gamins qui ont joué avec.
- Et à quoi ça sert ?
- À éloigner les requins du site. 
- Mais c’est dangereux, pourquoi il n’envoie pas quelqu’un d’autre ?
- Ils ont déjà deux malades et j’étais avec eux quand on les a placés. On aura le bateau au-dessus de nous avec un radar, il n’y a rien à craindre.

85

Tu es sûr Nicolas qu’il n’y a rien à craindre ?
- Oui, j’en suis sûr et je te promets que je serais là au plus tard à 15 h.

86

Promis ?
- Promis.

87

                                                                  ~~~

88

                                                                     ~~~

89

J’étais tellement obsédé par les analyses d’Angie que je n’ai pas fait attention à mes symptômes… 
Côme a peut-être raison, va falloir que je fasse un test.

 

 J’en appelle à toutes les forces de l'univers

Moi Nausicaä
Sorcière de mère en fille 
Fantôme condamné à l’exil par la communauté
Je vous implore de me donner le pouvoir d'exécuter une dernière vengeance
Consciente aussi qu’à la seconde même où j’aurais prononcé les derniers mots
Je serais désintégré, plus aucune particule, ni poussière de ce qui fait de moi ce fantôme n’exista plus
Et sans même savoir si celle-ci s’accomplira
Mais ma rancœur est si grande contre toi que je tente cette dernière action.
Alors avec tout ce qui me reste, je lance contre toi, ce dernier vœu 
Toi terreur de l’océan, je te donne pour mission
D’exterminer ce Rhodes de la surface de la terre.
Ça y est, je me sens définitivement partir
Oui, c'est fini pour moi.
Sois maudit… Sois maudit Nicolaaaaas